Hommage à Arman en son berceau

Publié le 

Hommage à Arman en son berceau

Pour mieux saisir la démarche artistique d'Arman, du détournement des objets du quotidien à ses Colères ou Combustions, un passage au MAMAC de Nice, sa ville natale, s'impose.

Le troisième étage du Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain (MAMAC) de Nice se dédie au dixième anniversaire de la mort d'Armand Pierre Fernandez, dit « Arman ». Après les expositions « Passage à l'acte » (2001) et « Subida al cielo » (2006), le MAMAC offre un nouvel aperçu de la production artistique de l'artiste à travers une vingtaine d'œuvres issues des collections de la ville de Nice : d'une part, des collections permanentes du musée et, d'autre part, de la Donation Ferrero consentie en 2013 à la Ville.
Figure emblématique du Nouveau Réalisme, Arman a toujours été attaché à sa région où il a très tôt rencontré Yves Klein (1947). C'est encore à l'abbaye de Roseland, pour le Festival du Nouveau Réalisme en 1961, qu'il a brisé des meubles, mettant ainsi en œuvre une « Colère ». On rappellera qu'Arman fut l'un des premiers artistes à employer les objets manufacturés comme matière picturale.

Hommage à Arman
MAMAC
Place Yves Klein
06364 Nice Cedex 4

Jusqu'au 18 septembre 2016

www.mamac-nice.org

10 EUR (pass de 48 h pour l'ensemble des musées et galeries)

Tous les jours de 10 h à 18 h
Fermé le lundi