La Désirade, un voyage hors du temps

exploration
La Désirade, un voyage hors du temps

À huit kilomètres de Grande-Terre, cette charmante petite île est un havre de paix posé sur les eaux turquoise, longée de plages désertes et idylliques.

Visitée par Christophe Colomb en 1493, cette île, tant désirée par les marins après de longues semaines en mer, fut baptisée sur-le-champ. Sauvage et peu touristique, La Désirade s'étire sur 11 km de long et 2 de large. Une seule route traverse d'ouest en est les villages des Galets, de Beauséjour, du Souffleur et de Baie Mahault, tous situés sur la côte sud de l'île, bordée de remarquables plages de sable blanc.

La plus belle est sans conteste celle du Souffleur… c'est aussi la préférée des baleines qui viennent s'y prélasser de janvier à mars. Changement de décor sur la côte nord inhabitée et difficilement accessible. Ses falaises abruptes fouettées par les vagues offrent un spectacle mouvementé pour randonneurs avertis avec des paysages indomptables. Parfait exemple, la pointe Doublé aux accents quasi irlandais, ou encore la solitaire pointe du Grand-Abaque, au nord-ouest.

Au large, la réserve naturelle de Petite-Terre qui lui est rattachée attend les apprentis Robinson.

Office de tourisme de La Désirade
La Capitainerie
Beauséjour
97127 La Désirade

Tel : +590 (0)5 90 84 61 39

www.lesilesdeguadeloupe.com