Les icônes

Publié le 

Les icônes

Le Musée byzantin et chrétien d'Athènes dévoile aux visiteurs du château des Ducs de Bretagne les plus belles pièces de sa collection « Trésors de réfugiés ».

En 1922, sur les rives de l'Asie mineure, s'est produit un tragique événement connu sous le nom de « Grande Catastrophe ». Conséquence d'une montée des nationalismes, des populations de langue et de culture grecques sont brutalement chassées de territoires où elles vivaient depuis des siècles. Les familles abandonnent alors tous leurs biens, ne sauvant que les icônes précieuses avant d'embarquer sans retour vers l'Europe de l'Ouest, en particulier en France.

Dans le cadre de cette exposition exceptionnelle, initiée par le Musée byzantin et chrétien d'Athènes, avec la collaboration de plusieurs institutions religieuses et collectionneurs privés français, sont présentées des icônes familiales uniques, témoins clés de cet exil, dont quelques-unes sont dévoilées pour la première fois au public. C'est une page méconnue de l'histoire de l'Europe et du Proche-Orient qui nous est racontée ici.

Exposition « Icônes » au château des Ducs de Bretagne
4, place Marc Elder
44000 Nantes

Du 2 juillet 2016 au 13 novembre 2016

www.chateaunantes.fr/fr

8 EUR (plein tarif)
5 EUR (tarif réduit)