« Paladares », paradis du palais

surprenant
« Paladares », paradis du palais

Pour se faire guider dans les méandres subtils de la cuisine nationale, direction ces tables d'hôtes version cubaine.

Les paladares sont des restaurants privés, plus ou moins encouragés par l'État en fonction de l'humeur du régime. Ils tirent leur nom de « paladar », le palais, l'organe du goût. Autrefois, seuls les membres d'une même famille pouvaient se retrouver aux commandes de l'un de ces établissements confidentiels.

Les règles se sont assouplies, mais l'impression d'y manger « comme chez des amis » n'est contrebalancée que par l'évasion qui se loge dans les assiettes et rappelle que l'heure est à la découverte et au partage de culture. Pour une expérience haut de gamme, passez la porte du Paladar Los Mercaderes, logé dans un édifice historique.

Les prix sont plus élevés que dans la plupart des maisons de ce type, mais la carte met un point d'honneur à mériter ce supplément entre raffinement des mets (tant cubains qu'internationaux) et fond de mélodies douces interprétées au violon. La touche décalée : un escalier jonché de pétales de fleurs.

Paladar Los Mercaderes
Calle Mercaderes n° 207
Habana Vieja
10100 La Habana

Tel : +53 7 8612437

Carte : environ 17 CUC