Rurutu et le ballet des baleines

évasion

De juillet à octobre, les énormes mammifères viennent se reproduire au large de cette île de l'archipel des Australes, sanctuaire propice à une observation privilégiée des cétacés.

Parce qu'elle ne possède pas de lagon, Rurutu peut s'approcher facilement en venant du large. Des dizaines de baleines à bosse en font donc une destination privilégiée chaque année au cours de l'hiver austral entre juillet et octobre, pour s'accoupler et donner naissance aux baleineaux. Depuis 2002, la Polynésie est devenue un sanctuaire des mammifères marins. Parmi les lieux incontournables pour observer ces cétacés pouvant faire plus de 15 mètres de long, l'île Rurutu a su se préserver de la pollution et garder une atmosphère calme, en prenant garde de n'accepter sur son sol qu'un nombre réduit de touristes en même temps. Les plongeurs enfilent palmes, masque et tuba pour les observer, puisque les bulles des bouteilles d'oxygène peuvent déranger et faire fuir les baleines. Un rêve qui devient réalité, en observant la chorégraphie marine de cette espèce protégée et en écoutant ses chants d'amour, dans l'eau ou depuis les plates-formes spécialement aménagées. L'émotion submerge les spectateurs de ce moment d'exception.