Les feux de l'histoire de l'art ne s'y éteignent jamais

Si, comme Kafka, vous vivez une dangereuse intimité avec les mondes du rêve et de l'Histoire, Prague, le cœur de la Bohême, est pour vous. Une destination brillante, artistique, poétique, en un mot « magique », car jamais détruite, enchâssée dans les méandres de la Vltava.

Tous les grands auteurs ont écrit sur Prague. Parmi eux, Goethe qui en parle comme d'« une pierre précieuse enchâssée dans la couronne de la terre ». La cité est alors, au XIXe siècle, une vieille capitale provinciale de l'empire austro-hongrois, à l'illustre passé. Celle de la Bohême, ville aux cent clochers, peuplée de beautés immuables issues de l'art roman, du gothique, de la Renaissance et du baroque. Pensez : au Moyen-Age, elle fut même la capitale de Charles IV, Saint Empereur Romain régnant sur la majeure partie de l'Europe de l'Ouest. Contraste saisissant que ces témoignages gothiques d'une activité religieuse intense au XIVe siècle, bientôt supplantée avec la venue des Habsbourg par un statut de grand centre européen de la Renaissance. Né du siècle des Lumières, alimenté par le romantisme, le nationalisme sourd dans les arts et se répand sur le pavé de la vieille ville.

Au début du XXe siècle, les panslavistes, adeptes du renouveau national né des Lumières (XVIIIe siècle), se querellent avec les germanophones dans ses mythiques cafés Art Nouveau. Ainsi, le Café Louvre que hantent encore les figures de Franz Kafka et de son ami poète, Max Brod. Juste avant la première déflagration mondiale s'y érigent les chefs-d'œuvre cubistes tout près du légendaire quartier juif et de sa nécropole saisissante. Devenue capitale d'un Etat indépendant en 1918, Prague l'intacte deviendra la capitale magique de l'Europe avec l'Art déco, le fonctionnalisme.

En apnée sous le communisme et la disette, la ville renaît avec la Révolution de velours et l'accession de Václav Havel à la présidence de la République tchèque – accélération en douceur de l'Histoire, qui signe le triomphe de la conscience universelle – le patrimoine immuable de la ville – sur l'idéologie dominante.

Les nostalgiques du tourisme derrière le rideau de fer pourront toujours enfiler leur tenue d'agent secret et leur femme se prendre pour Sissi dans les enfilades de salles, façon palais, des cafés littéraires.

Ailleurs, car le Printemps de Prague c'est aussi la musique, on cherchera l'inspiration de Mozart pour son Don Giovanni dans le centre historique. Avant de traverser le pont Charles sous une nuit étoilée et s'enquérir des adresses étonnantes et design de la ville nouvelle.

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
escapades

Découvrez Prague et les lieux préférés de Bruno Maltor de Votre Tour du Monde

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
bonnes adresses

Boire un dernier verre... à Prague

Diaporama

Notre album photos de Prague

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
exploration

Place de la Vieille-Ville, centre de la vie tchèque

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
monument

Mille ans d'histoire au château de Prague

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
monument

Le Printemps de Prague à la Maison municipale

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
art et culture

La Symphonie du nouveau monde au Rudolfinum

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
musée

La Mecque de l'Art nouveau au musée Mucha

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
art et culture

La Maison à la Vierge noire, œuvre de résistance

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
exploration

Kampa ou les rives de la création

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
monument

Entre deux rives sur le pont Charles

Cliquez ici pour ajouter l'article à votre carnet de voyage ou pour annuler la sélection.
art et culture

Don Giovanni au Théâtre des États

Ces destinations
devraient vous tenter

Au départ de :